Chemin d'Assise Petites villes du chemin

”Vade Francisco et repara domum meam”

Link: Vie et oeuvre de Francesco

Communication importante pour les pèlerins du chemin


Sur le Chemin de St Jacques, une fois la crédentiale reçue, le pèlerin peut décider seul de la date de départ de son propre pèlerinage.  Ceci n'est pas possible sur le chemin d'Assise en raison du nombre limité de places disponibles dans les hébergements du parcours.
En conséquence de quoi, afin d'éviter de probables désagréments, les départs sont programmés pour garantir au pèlerin l'assurance d'être accueilli dans tous les lieux d'étape. L'accès aux refuges est réservé aux seuls possesseurs de la crédentiale.

 MODALITÉS D’INSCRIPTION

  1. Pour obtenir l'autorisation au départ, il faut remplir le formulaire suivant (Formulaire de demande ) qui sera envoyé en pièce jointe à (collegium@camminodiassisi.it)
  2. La date de départ du pèlerinage que vous proposez doit être officialisée par l'association. Si le jour souhaité n'est pas possible par manque de places, on fixera, si possible, une autre date.
  3. Une fois le jour de départ officialisé, toutes les autres formalités seront ensuite remplies sur le lieu de départ, en restant par contre à disposition pour d'autres clarifications concernant la logistique.
  4. Dovadola est le point de départ du chemin et on doit s'y présenter avec une copie de la crédentiale pour faciliter les démarches d'inscription en tant que "membre pèlerin".
  5. En même temps seront délivrés les documents de voyage nécessaires pour le chemin (crédentiale, guide, liste des refuges, autres et éventuelles informations utiles) e pour finir ceux qui passent la nuit seront dirigés vers le refuge Benedetta Bianchi Porro.
  6. Pour ceux qui ont l’intention de partir d’ailleurs que Dovadola, les modalités du cas seront fixées au moment de la transmission de la demande.
  7. La credentiale (Crédenciale) est le document qui atteste le statut du pèlerin, reconnu par tous les intervenants impliqués dans le chemin et doit être visée dans tous les lieux d’étape pour garder sa validité. Il permet de profiter de conditions avantageuses le long du parcours, auprès des structures de service publique conventionnées, et permet l'accueil dans les structures privées affectées en tant que refuge, dans le respect de la règlementation légale, qui en restreint la fréquentation aux seuls membres.
  8. L’association libre, appelée  “La Compagnia del Cammino di Assisi”, est responsable de l’harmonisation la logistique de l’accueil avec les meilleurs conseils, tout en étant déchargée de toute obligation conséquente à l’activité du pèlerin, auquel est attribuée toute responsabilité que ce soit le long du chemin ou dans les structures où il séjourne.
  9. A la fin du chemin, auprès de la conciergerie du Sacro Convento, en présentant la crédentiale estampillée, pour qui le veut, il est possible de retirer l’attestation (devotionis causa) de l’accomplissement du pèlerinage, appelée “Assisiana"
  10. Conseils assez importants:
    1. Le pèlerinage n’est pas une simple balade, mais une forte expérience de vie, qui doit être abordée avec courage et humilité, puisque vont se réveiller des énergies ataviques qui, en beaucoup de nous se sont assoupies. Voilà une belle opportunité pour se réapproprier ce trésor antique, c’est à dire un beau cadeau que chacun ... peut faire à lui-même !
    2. Le parcours du chemin est assez prenant, en particulier dans sa première partie, il faut donc le préparer tant mentalement que physiquement, si on veut profiter de ses bienfaits.
    3. Même pour qui part en groupe, pendant le parcours de chaque étape, on doit se réserver de nombreuses heures de solitude pour se rendre disponible, dans ces instants dans lesquels l’intériorité nous offre l’occasion de dialoguer avec sincérité avec notre conscience. Ceci est une belle chance à suivre jour après jour. Ce sera un vrai bonheur d’expérimenter ces circonstances existentielle.
    4. Le pèlerinage est un laps de temps de vie sobre, pendant lequel les besoins vitaux seront minimaux, sans toutefois entamer l’efficacité  de notre physique, qui doit être nourri avec une nourriture juste et appropriée, et avec un bon repos nocturne.
    5. Le comportement envers les structures d’accueil doit être empreint de respect, et ce même quand pour divers motifs  l’offre ne sera pas considérée comme adéquate. On se rappellera toujours dans ces circonstances là l’enseignement de Saint François sur la joie parfaite (cf. Les Fioretti, la Joie Parfaite).
    6. Les sentiers cheminent pour leur majeure partie sur les Apennins et la couverture téléphonique laisse à désirer. Aussi, quand vous emprunterez de tels parcours, augmenter votre attention, spécialement en descente et d’autant plu en cas de fatigue.  Ce rappel est particulièrement instant pour ceux qui marchent en solitaire.
    7. Le Chemin d’Assise est, après celui de St Jacques, le pèlerinage le plus connu au monde,  et il est bon de mettre en relief le jumelage qui les unit. Et, si le chemin espagnol est l’évènement culturel européen le plus important, d’hier, d’aujourd’hui et de demain, notre chemin franciscain le surpasse pour ce qui est du spirituel et l’ambiance.
Home