Chemin d'Assise Petites villes du chemin

”Vade Francisco et repara domum meam”

Link: Vie et oeuvre de Francesco

Equipement du pèlerin

VOYAGE 60

Équipage du pèlerin

 Le problème du marcheur c’est de savoir quel poids il va devoir porter.
S’éloigner du confort quotidien est difficile et quand on prépare le nécessaire à amener avec nous il n’est pas rare de dépasser d’un 30% le poids idéal.
Il est conseillé d’avoir au maximum 10% de notre propre poids sur le dos, cette mesure étant indicative tant elle dépend de notre propre constitution et de notre force.
Jamais plus de 10 kg.

La première qualité du pèlerin franciscain c’est de comprendre qu’il faut juste apporter, le strict nécessaire, et éliminer  l’inquiétude psychologique. Dans le cas contraire, un stress psychologique peu se créer qui peut être fatal pour certains, dans le sens où l’on perd l’énergie nerveuse indispensable pour l’aventure.

L’indispensable:

-Sac à dos : 45/55 litres maximum, de la matière la plus légère possible. Il est possible de porter un sac à dos plus petit si on fait attention au poids. Il est très important d’amener avec soit un couvre sac à dos imperméable pour les jours de pluie.
-Sac de couchage: Léger, 1 kg max.
-Sous vêtements : 3 rechanges.
-Pantalons : 2 paires. Le mieux est d’utiliser un matériau léger, facile à sécher et avec des fermetures éclair à mi-jambe pour en faire des shorts.
-T-shirts: 3 d’un matériau facile à sécher (microfibre)
-Chaussettes : 3 paires, en coton, sans coutures, de bonne qualité car les pieds sont l’élément le plus précieux du voyage
-Chaussures : le choix est très personnel. Il est recommandé qu’elles soient imperméables.
(goretex) pour éviter l’humidité. Les bottes sont conseillées parce qu’elles soutiennent la cheville et évitent ainsi les foulures, mais on  peut très bien utiliser des chaussures de sport ou des sandales de trekking. Dans tous les cas il faut que ce soit des chaussures adaptées au pied avant même d’entreprendre le chemin. On peut amener une seconde paire plus légère pour après le parcours ou pour une urgence.
-Sandales ou tongs: pour la douche ou pour après le chemin.
-Sweat : ou similaire. Pour la nuit ou les journées fraîches.
-Couverture: optionnelle si on a avec soi un bon sac de couchage. Peut être utile dans certaines occasions
-Imperméable léger : léger mais de bonne qualité.
-Gourde
-Serviette : pour la douche et la toilette. Il vaut mieux d’utiliser quelque chose de léger qui sèche facilement.
-Foulard: Peut paraître inutile mais peut protéger le cou du froid et du soleil.
-Chapeau : en paille, ou de n’importe quel matériau léger.
-Objets utiles: le minimum indispensable (brosse à dent et dentifrice, brosse, savon, crème solaire protectrice, tout dans de petits emballages). Il faut aussi apporter des kleenex, aiguille et du fil, de petits ciseaux, ficelle et pinces à linge pour tendre le linge.
-Médicaments: pansements pour les ampoules, Bétadine, analgésique, anti-inflammatoire, et les médicaments qu’on prend habituellement. On peut acheter ce qu’il faut le long du chemin pour les anomalies particulières.
- Autres: Lunettes de soleil, lanterne, appareil photo, lame, piles de rechange, cahier et stylo pour le journal, téléphone portable, boules Quies (certains ronflent et très fort), et bâton de trekking, utile, même si pas indispensable.

zaino

 

 

 

 

 

 

 

 

Home