Chemin d'Assise Petites villes du chemin

”Vade Francisco et repara domum meam”

Link: Vie et oeuvre de Francesco

Aller en pèlerinage au troisième Millenarie

D’où vient cet appel ? Même celui qui a fait l’expérience ces temps-ci, en première personne, d’un ou plusieurs pèlerinages et a éprouvé sur lui-même la difficulté de trouver l’essentiel le long du chemin, comme: un toit pour dormir, de l’eau pour se désaltérer et enfin, quelque chose pour se nourrir, se demande, à lui-même et aux autres, quelle est l’impulsion qui le fait se mouvoir vers cette aventure.
La plus grande tendance vient du nord de l’Europe, en particulier de l’Allemagne et de la France, puis encore du Canada, Japon, Brésil … et évidemment d’Italie: ces derniers temps beaucoup d’italiens ont éprouvé le besoin d’essayer de nouvelles expériences existentielles, induites par des motivations intérieures. La formation intellectuelle laïque et religieuse, pour ne pas parler de la réalité socio-politique d’aujourd’hui, ne réussit plus à attirer  l’attention des générations actuelles.

Panorama

Les jeunes vivent les offres culturelles et religieuses actuelles avec grand détachement, indépendamment du parcours formatif reçu, et ainsi naît en eux la nécessité de rechercher des modèles différents d’approfondissement. Il est étonnant de constater que beaucoup de fils de l’hédonisme le plus effréné, révèlent dans ce cas-là un réel courage pour explorer de nouveaux «domaines doctrinaux», pour être les substantiels protagonistes de leur propre métamorphose intérieure.

François fût missionaire et pèlerin.

Après avoir parcouru une grande partie d’Italie, il marcha le long de la même voie que les pèlerins, véritable moteur de l’histoire du Moyen Age européen. Comme d’autres de ses contemporains, il arriva aussi au but le plus recherché: Santiago de Compostela
St François fût un véritable pèlerin de paix en Terre Sainte en l’année 1219 (au temps des Croisades) seul chrétien qui se présenta armé avec l’épée de l’amour, qui annonça sans peur sa foi en Christ, même devant le sultan Melek el-Kamel. Il prêcha en Syrie, en Egypte et essaya d’arriver au Maroc

Saint Antoine de Lisbonne, l’autre frère franciscain,  avait une si profonde valeur spirituelle et un si aigü discours que St François l’appelait “Mon évèque”.
L’ermitage de Montepaolo fût sa première résidence en Italie, il fût estimé par son ardente élocution et sa prédication fût réclamée partout. Il parcourut en premier la région de la Romagna (?) et la haute Italie, puis on le retrouva en France à combattre l’hérésie albigeoise, finalement il prêcha au Veneto et en Lombardie, avant son dernier voyage qui eu lieu à Padoue.
On peut imaginer que le premier pèlerin du “chemin d’Assise”fût St Antoine lui même car sa présence à été vérifiée de Montepaolo à La Verna, de Cerbaioloà Montecasale et enfin à Assise comme Père provincial de la Romagna (?)  et du nord de l’Italie pour présider les Chapitres de l’Ordre (1221/24827/30)
Selon une enquête statistique faite dans le milieu chrétien, St Antoineest le saint le plus vénéréde toute l’Eglise catholique. En 1946 il fût proclamé “Docteur de l’Eglise”.

 

Home